ACROSS THE DAYS

JUSTIN BIEBER – UNDER THE MISTLETOE

Posted in ACROSS THE DAYS, ACROSS THE MUSIC by Hugo Menegon on novembre 25, 2011

Ce n’était pas sans une certaine curiosité que je regardais du coin de l’oeil le nouvel album de Justin Bieber. Déjà parce que c’est un album de Noël sortit quand il faisait encore 18 degrés dans le Nord et parce que je me demandais ce qu’artistiquement ce petit imberbe avait dans le ventre. C’est après une blague foireuse que j’ai décidé de me confronter à ce disque, et de dire ce que j’en pensais, en toute objectivité.

Navet commercial ou cocon abritant un futur papillon ? Avant de plonger dans le vif de cette expérience, il convient de présenter un peu la pomme de discorde : Under the mistletoe – littéralement « sous le gui » – est le deuxième album de Justin Bieber. Pour ce donner un minimum de crédit au yeux du public et du milieu, il a décidé (ou la maison de disque) de contacter des artistes R’n’B confirmés pour l’épauler et étoffer ce nouvel opus : on retrouve donc Usher, Boyz II Men, Busta Rhymes, ou Mariah Carey. Il faut avouer que cela attise la curiosité. La fine équipe formée, le projet peut être lancé.

C’est quoi un disque de Noël ? C’est un objet musical sortant chaque année aux Etats-Unis et perpétuant une des nombreuses traditions kitchs américaines. Ainsi sont passés à cet exercice Mariah Carey (elle ne semble pas s’en lasser), Josh Groban ou encore Michael Bubblé. Cette année, c’est au jeune Justin Bieber qu’est attribué la lourde tache de faire résonner les cloches de Noël dans les foyers. Cette année, le réveillon sera R’n’B.

On commence l’écoute de l’album par deux petites ballades sans prétentions mais toutefois sympathiques. Elles n’iront pas crécher dans mon iPod non plus mais je n’ai pas arrêté net l’écoute. Cela sentirait-il le petit miracle de Noël ? Évidemment, je parle trop vite : les morceaux d’après se suivent et se ressemblent, formant une seule et même chanson d’une demi-heure. Deux morceaux sortent du lot : « All I want for Christmas is you » en duo avec Mariah Carey et « Drummer Boy » en duo avec Busta Rhymes.

La première est une reprise plutôt réussit d’une chanson déjà chantée par la diva. C’est la bonne chanson de l’album. La seconde est un OVNI hivernal : samplant un chant de Noël, ce morceau vire quasiment au ridicule. La raison est simple : cet album est à prendre au premier degré. Or entendre Rhymes parler de ses followers sur Twitter ou de l’envie qu’il a de tirer sur un chincilla, ça serait marrant mais la blague foire. Et c’est là le principal de reproche fait à cet album : en faisant un album de Noël R’n’B, Justin Bieber tenait une pépite. Il aurait du tenter le second degré et assumer son pari.

Malgré cette déception, l’écoute de cette album aura au moins pu résoudre une de mes questions : oui, Justin Bieber a du talent. Il faudra peut-être qu’il ait plus de culot pour qu’il puisse l’utiliser.

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Florian D. said, on novembre 25, 2011 at 8:15

    Bien, on aura appris des choses formidables. Justin Bieber a du TALENT. Mon dieu ! 😉

  2. Helene said, on novembre 27, 2011 at 8:48

    Depuis quand michael bublé prend deux B …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s